11 juillet 2019



Accueil

 

Le paradoxe amoureux” : Une galerie de portraits de personnages tout à fait désopilants dans leur malheur.

Informations pratiques - Résumé - Vidéo - Créatifs - Distribution

 

 

 

Critique :

 

Dans le cabinet d’un psychanalyste (Philippe Person), des patients, tous brillamment interprétés par Pascal Thoreau, se confient sur leurs déboires amoureux.

On dit que le malheur des uns fait le bonheur des autres. Ici, il fait celui des spectateurs !

 

Le premier patient considère que la fin d’une aventure, est le début d’une autre, et interprète le refus que lui oppose une femme comme une faute de goût !

Vient ensuite une femme qui vit avec un homme depuis des années, mais se demande depuis des lustres, si elle ne serait pas plus heureuse si elle le quittait… D’un autre côté, elle sait que « les contes de fées ont toujours été proches des comptes en banque ! »

Plus tard, un autre patient déclarera que la dernière fois qu’il a fait l’amour avec sa femme, cela lui à fait penser à « deux fagots abandonnés sur une voie de chemin de fer désaffectée »…

Et le psychanalyste dans tout ça, quels sont ses rapports à l’amour ? La fin de la pièce vous le fera découvrir.

 

Il est jubilatoire de voir ces protagonistes parler de leur vie amoureuse assez pitoyable,  reflétant ce que de nombreux couples vivent, mais en traitant cela avec ironie, sur le ton de la comédie.

Les paroles de ces patients sont imagées et drôles, l’un dira : « quand la pauvreté frappe à la porte, l’amour se sauve par la fenêtre ! ». Pessimisme ou lucidité ?

 

De courts intermèdes sont glissés entre deux patients. Ce sont soit de petites scénettes interprétées de façon décalées par Florence Lecorre, soit des archives vidéos ou sonores montrant les idées de « M. tout le monde » au siècle dernier. Avec notamment des interviewés imaginant les relations amoureuses telles qu’elles pourraient être dans le futur… et c’est parfois édifiant…

 

Vous l’aurez compris, “Le paradoxe amoureux” est une très bonne pièce - tant dans sa construction, son texte et son interprétation - pour commencer une journée de festival en beauté, avec le sourire aux lèvres !

Régis Gayraud

 

Résumé (programme du Off) :

L’amour ! Il y a ceux qui y croient et ceux qui n’y croient plus, ceux qui ne cessent d’y croire et ceux qui attendent d’y croire à nouveau. Pascal Bruckner avec son essai : “Le Paradoxe amoureux”, immense succès de librairie, explore le couple dans tous ses états, dans tous ses ébats. Il brise les a priori, bouscule les théories bien pensantes. Une surprenante galerie de personnages viendra révéler ses pensées les plus secrètes, ses désirs les plus fous, ses tourments les plus lancinants. Et si tous ces personnages, là, sous nos yeux, n’étaient que les différentes facettes d’un même personnage : nous- mêmes.

 

 

Vidéo du spectacle (non disponible)


Créatifs :

Auteur : Pascal Bruckner
Adaptation : Philippe Honoré

Mise en scène : Philippe Person
Lumières : Alexandre Dujardin

 

Producteur : Cie Philippe Person.



Distribution :

Florence Le Corre, Philippe Person, Pascal Thoreau.


“Le paradoxe amoureux est produit par la Cie Philippe Person en coproduction avec TS3.

Retour haut de la page

Informations pratiques

Lieu : Le Petit Chien - 76 rue Guillaume Puy, 84000 Avignon.
100 places (banquettes) - Climatisation


Du 4 au 28 juillet 2019.

Tous les jours, sauf le mercredi, à 10h45.

Durée totale : 1h10

Prix des places :
22€ / 15€ (carte Off).

Réservations :
-
par téléphone : 04 84 51 07 48
- par Internet : Site du théâtre

 

 

Retour haut de la page