13 juillet 2019



Accueil

 

Tailleur pour Dames” : Un Feydeau revisité avec bonheur dans le style des années 60.

Informations pratiques - Résumé - Vidéo - Créatifs - Distribution

 

 

Critique de la pièce

La version de “Tailleur pour Dames” mise en scène par Bertrand Valadour se déroule dans les années 60. Vestes en jean et blousons en cuire ont remplacé corsages et capelines.

D’entrée de jeu, c’est sur une musique de cette époque, que la domestique (Emilie Ramet) exécute une danse endiablée, tout en faisant le ménage sur la scène.

Puis l’action prend place. Charles Moulineaux (François Marion), médecin, rentre chez lui au petit matin après avoir découché. Il devait retrouver Suzanne Aubin (Adélie Garsault) à l’opéra mais la soirée ne s’est pas passée comme escomptée… Sa fidèle domestique – qui fait aussi office de secrétaire – va essayer de cacher à sa femme (Chloé Bacquet) cette nuit passée hors du foyer conjugale. Cette dernière ne se laisse pas duper. Dans un trait de génie – du moins le pense-t-il – Moulineaux prétend qu’il était au chevet d’un mourant, M. Bassinet (Bertrand Valadour), bailleur d’un petit atelier de mode. Mais coup dur pour Moulineaux, Bassinet - un peu benêt - s’invite chez le couple. A cette catastrophe, s’ajoute l’arrivée de belle maman (Louise Cassin), personnage assez hystérique qui ne va pas accepter un gendre qui découche ! Sans parler du mari de Suzanne (Brice Cavaillon), qui arrive inopinément chez Moulineaux...

La venue du bailleur déclenche une série de quiproquos dont Feydeau était le roi : un tailleur médecin à ses heures perdues, à moins que ce ne soit l’inverse… un mari abandonné par sa femme alors qu’il l’avait laissée quelques instants sur un banc, une femme que l’on prend pour la reine du Groenland….

Tous les traditionnels protagonistes du boulevard (femmes, maitresses, maris et amants) se retrouvent dans l’atelier de couture, où chacun va devoir endosser un personnage qu’il n’est pas, afin de ne pas se faire prendre à tromper sa femme ou son mari.

Dans cette production, l’atelier est un petit bijou de décoration, avec des leds enroulés autour des portants à vêtement ou des mannequins de couture, produisant le plus bel effet.

Bien que le texte ait été quelque peu adapté, le mécanisme d’horloger de Feydeau fonctionne à merveille, sans temps mort et avec dynamisme. A voir tous les jours à 18h40, sauf le mardi, au Pixel théâtre.

Régis Gayraud

 

 

Résumé (programme du OFF) :

Un classique revisité, pétillant et déjanté aux accents Rock 60’s. Le Docteur Moulineaux est un homme passionné, non pas de médecine mais bien de femmes. Un brin taquin et coureur de jupon, il se retrouve prisonnier de toutes ces femmes avec lesquelles il pensait jouer mais qui s’avèrent plus réfléchies qu’il ne le croyait. Au milieu de personnages tous plus loufoques les uns que les autres, il devra user de subterfuges hallucinants pour parvenir à ses fins: les avoir pour lui tout seul, et toutes !

 

Vidéo du spectacle (non disponible)


Créatifs :

Auteur : Georges Feydeau

Metteur en scène : Bertrand Valadour

Décoratrice : Louise Cassin
Lumières : Clément Barreau

 


 

Producteur : Compagnie Les Polisseurs d’Étoiles.



Distribution :

François Marion, Chloé Bacquet, Louise Cassin, Bertrand Valadour, Adélie Garsault*, Brice Cavaillon, Emilie Ramet.
*
ou Nadia Zeddam (à certaines dates).


“Tailleur pour Dames” est produit par la Compagnie Les Polisseurs d’Étoiles.

Retour haut de la page

Informations pratiques

Lieu : Pixel Théâtre - 18 rue Guillaume Puy, 84000 Avignon
49 places - Fauteuils / gradins
Accès PMR
Climatisation


Du 5 au 28 juillet 2019.

Tous les jours à 18h40
.

Durée : 1h

Prix des places :
18€ / 12€50 (carte Off) / 10€ (moins de 12 ans) / 13€ (étudiants, chomeurs, intermittents).

Réservations :
-
par téléphone : 07 82 04 88 01

 

 

Retour haut de la page